Chopiner, mignotise, lourderie… Les mots disparus du Larousse reviennent !

Pour s’en rappeler, les faire revivre ou simplement leur dire adieu, « Les mots disparus de Pierre Larousse » sorti tout récemment, recense les nombreux termes qui ont été évincés du dictionnaire par le temps.

mots disparus larousse

Hommage aux disparus

À chaque réédition du Larousse, certains mots sont voués à sombrer dans l’oubli. La cause ? Ils ne sont simplement plus utilisés. Pour ne pas totalement les oublier, la sortie d’un ouvrage les remet sur le devant de la scène : « Les mots disparus de Pierre Larousse ». À l’intérieur on trouvera des mots tels que :
Abat-faim : Grosse pièce de viande
Anée : Charge d’un âne
Antivermineux : Se dit des remèdes contre les vers
Bachelette : Autrefois, jeune fille
Barbarement : D’une manière barbare
Bestiasse : Personne stupide
Blatier : Marchand de blé
Branloire : Espèce de balançoire
Brouée : Pluie subite et courte
Chopiner : Boire fréquemment du vin
Cognasse : Coin sauvage
Embesogné : Fort occupé
Galonnier : Fabricant de galons
Janot : Niais, imbécile
Manéage : Travail gratuit des matelots
Néographe : Celui qui admet une nouvelle orthographe
Papalin : Soldat du pape
Peignier : Qui fait, qui vend des peignes
Poissonnaille : Fretin, petit poisson
Poulot : Gros enfant
Rioter : Rire à demi
Sourdaud : Qui n’entend qu’avec peine
Vaccinateur : Celui qui vaccine
Zinzolin : Couleur d’un aspect violet rougeâtre

Force est de constater que la profession de vaccinateur ou papalin n’est plus et que par conséquent son appellation est vouée à disparaître. En revanche, certains mots oubliés ont été remis au goût du jour notamment par la musique rap, le meilleur exemple étant le terme « maille » (argent) qui avait disparu depuis le XVe siècle. « Les mots disparus de Pierre Larousse » donne donc un (peut-être) dernier coup de projecteur sur des termes que l’on emploie plus, mais qui prêtent parfois à sourire.
 

Faire place aux nouveaux mots

Si ces anciens mots considérés comme obsolètes, ou du moins plus utilisés sont ôtés des dicos, c’est aussi pour faire place à de nouveaux mots qui ont plus la cote dans la bouche des français. En juin dernier, nous parlions des nouveaux mots du Robert 2018 comme : déradicaliser, liker, retweeter, granola, burkini ou encore niaquer. Bien plus tendance et utilisés ils prennent donc la place de ceux dont les dictionnaires se séparent.