C’est une règle que l’on a de cesse de répéter : en naming, attention à ce que signifie votre nom à l’étranger ! Pas toujours facile de couvrir toutes les éventualités lors d’un test linguistique, surtout lorsque l’on souhaite s’assurer que le nom en question n’a pas de signification également en argot. C’est pourtant la coûteuse erreur qu’a faite Coca Cola…

Naming fuzetea

Le naming de Fuzetea

C’est la nouvelle boisson qui a été lancée par la marque, un mélange de thés, plantes et fruits pour surfer sur la vague des denrées « healthy ». Cette boisson nommée Fuzetea fait référence au mot « fusionner » en anglais pour décrire la fusion des différents ingrédients utilisés. Mais voilà, lors du lancement de la boisson sur le marché suisse, la marque s’est rendu compte de son erreur de naming. En effet, « Fuz » en suisse germanophobe désigne en langage familier, voire grossier, les parties génitales d’une femme.
«Nous ne voulions pas que notre marque ait une mauvaise signification, nous avons donc testé le nom au début de l’année avec des groupes de discussion (…). Il est donc devenu clair que nous devions remplacer le « z » en Suisse par un « s »», explique Christoph Reitmeir, directeur marketing pour le Fuzetea chez Coca-Cola.
Pour la Suisse, Fuzetea devient donc Fusetea, un changement de lettre qui coûtera un million de dollars à la marque pour s’éviter un bad buzz.
Une erreur malheureusement commune pour les entreprises évitant de passer le test linguistique de leur agence de naming, la preuve avec notre petit récap des noms de marques ridicules à l’étranger. Comme quoi, même les plus grandes entreprises font parfois des erreurs de débutants…